Le Relais Assistantes Maternelles

Les Relais d’Assistantes Maternelles (RAM) ont été créés en 1989, à l’initiative de la Caisse Nationale des Allocations Familiales (CNAF) dans le but d’accompagner les assistantes maternelles, qui représentent le premier mode d’accueil en France.
Mais il a fallu attendre 2005 pour que les RAM et leurs missions soient reconnus dans la législation*. Ils ont pour gestionnaires des collectivités territoriales, principalement des communes mais aussi des associations et sont accessibles gratuitement.

En général, à leur tête un éducateur de jeunes enfants (EJE) ou une infirmière–puéricultrice. Au départ, les RAM avaient deux grands objectifs : le soutien et l’accompagnement des assistantes maternelles.

En 2011, la CNAF élargit les missions des RAM. Désormais, ils sont ouverts aux gardes d’enfants à domicile (les auxiliaires parentales) pour qu’elles bénéficient du même effort de professionnalisation et de mise en valeur de leur métier.

C’est pourquoi désormais on les appelle souvent dans les grandes villes RAM/RAP (Relais Auxiliaires Parentales). Certains, les RAP, sont d’ailleurs uniquement dédiés à ces professionnelles de l’accueil au domicile des parents.

Et ils sont souvent itinérants pour aller à leur rencontre. Mais surtout les RAM aident les familles dans la recherche et l’obtention d’un mode d’accueil.

, « le RAM est un bel outil qui répond à un vrai besoin. La difficulté tient en ce qu’il est encore peu connu et pas assez utilisé. »